Les critères d'évaluation

Magasin Eco Responsable a pour but de vous fournir les bases pour intégrer des prescriptions environnementales afin de mieux concevoir les points de vente.

En plus d’informations sur les différents enjeux environnementaux, les postes de consommation d’un point de vente, les labels et certifications environnementales, la plateforme possède une base de données alimentée par des produits ou des solutions d’éco-aménagement.

Chaque produit est évalué suivant trois indicateurs :

Energie/Climat Energie/Climat Santé/Toxicité Santé/Toxicité Ressources Ressources



Les bases de l'évaluation


Energie/Climat Energie/Climat

Cet indicateur évalue la solution par rapport à sa consommation énergétique totale et son incidence sur le climat (émissions en équivalent CO2).

L’énergie dépensée pour concevoir le produit (énergie grise) ainsi que celle consommée pendant la durée de vie sont analysées de même que les émissions de GES associées.

Exemple : Un isolant permet de faire économiser de l’énergie pendant sa durée de vie ; cependant sa fabrication consomme plus ou moins d’énergie et son impact sur le climat sera bien différent s’il s’agit de laine minérale ou de fibre de bois.


Santé/Toxicité Santé/Toxicité

Cet indicateur permet d’apprécier la toxicité et l’impact sur la santé humaine du produit évalué.

Cet indicateur prend en compte l’impact du produit depuis sa fabrication nécessitant ou non l’emploi de substances toxiques (même encadré par les directives européennes), l’impact du produit pendant sa durée d'utilisation jusqu’à la fin de vie du produit où l’éventuel contenu toxique peut poser des difficultés pour le recyclage ou la réutilisation (Voir focus Qualité de l’air dans les points de vente).

Exemple : Une peinture peut contenir différents produits toxiques rendant dangereuse sa fabrication ou sa mise en œuvre, elle peut aussi relarguer des polluants dans l’air et affecter la qualité de l’air intérieur d’un point de vente


Ressources Ressources

Cet indicateur permet d’évaluer la consommation de ressources relatives à la fabrication, l’utilisation puis la fin de vie du produit. Les analyses de cycle de vie permettent d’apprécier l’adéquation d’un produit avec sa fonction et d’identifier de possibles gâchis de ressources renouvelables ou non-renouvelables.

Exemple : Un revêtement de sol peut être de natures différentes (PVC, vinyle, bois par exemple) et cela impacte directement la consommation de ressources naturelles, renouvelables ou non. Ainsi l’utilisation d’un bois certifié FSC sera bien mieux valorisée que l’utilisation d’un revêtement de sol souple en PVC, néanmoins recyclable.



Ces trois indicateurs varient suivant la fonction des produits. Ainsi, un équipement de chauffage ou de climatisation ne sera pas évalué selon les mêmes critères qu’un produit d’éclairage ou un revêtement de sol : les enjeux environnementaux sont différents d’une catégorie à l’autre.

  Eclairage Revêtement de sol
Energie / Climat
  • Rendement lumineux
  • Durée de vie de l’éclairage
  • Energie grise
Santé / Toxicité
  • Onde électromagnétique
  • Lumière Bleu (LED)
  • Présence de mercure
  • Emissions de polluants dans l’air
Ressources
  • Durée de vie de l’éclairage
  • Recyclabilité du produit
  • Composition et caractéristique du revêtement
    (recyclable, matière recyclée)

Exemple de critères pour l’éclairage et les revêtements de sol