Produits & Solutions

Coque

Peinture


Choisir une peinture pour un point de vente est devenu complexe (nombreux constituants, nombreux labels, étiquetage complexe). Un enjeu majeur est lié à la présence de polluants dans la peinture : la choisir de façon adéquate devient essentiel pour le confort des visiteurs et des salariés. En ce qui concerne les ressources, il importe aussi de privilégier les peintures à base de liants naturels et de solvants non pétroliers.

On distingue les différents types de peintures couramment utilisés :

Classement environnement

Peintures naturelles : les peintures naturelles utilisent un liant à partir huiles et de résines végétales (gommes végétales, huiles siccatives), des charges minérales, des terpènes d’agrumes, et des pigments minéraux et végétaux. On peut utiliser par exemple les huiles de ricin, de lin, de soja, de cellulose, de craie, de caséine, de chaux… Peintures absorbantes : grâce à l’effet photocatalytique (les pigments décomposent les polluants sous l’effet de la lumière), elles permettent l’absorption de matières volatiles.
Peinture acrylique : elle est issue de la dispersion de polymères dans de l’eau. Le liant est à base de pigments traditionnels mélangés à des résines synthétiques. Elle contient aussi de nombreux adjuvants et plastifiants, de l’eau, de l’alcool ou de l’acétone.
Peinture glycéro : c’est la version moderne des peintures à l’huile. Le liant est composé de résines glycérophtaliques, provenant de l’estérification de la glycérine. Il s’agit du type de peinture le plus toxique : une aération prolongée est indispensable.
Vous devez être connecté pour pouvoir effectuer une recherche de produits