Produits de construction

Pour répondre à l’enjeu de la qualité de l’air intérieur, les émissions de polluants volatils des produits de construction vont désormais être affichées sur les produits, sous la forme d’une étiquette avec une lettre, à la manière des étiquettes énergie des produits électroménagers ou des diagnostics de performance énergétique pour les logements.

Emission dans l'air intérieur

Les produits concernés sont :

  • Les revêtements de sol, mur ou plafond
  • Les cloisons et faux plafonds
  • Les produits d'isolation
  • Les portes et fenêtres, ainsi que les produits destinés à leur pose ou à leur préparation

Sont en revanche exclus les produits composés exclusivement de verre ou de métal non traité, de même que les produits de serrure, ferrure ou de visserie.

Cette étiquette est obligatoire depuis le 1er janvier 2012 pour les produits mis sur le marché à partir de cette date. Les produits de construction déjà disponibles doivent être en conformité avec cette loi depuis le 1er septembre 2013.

L’objectif de cette loi est de sensibiliser le grand public sur les polluants présents dans ces produits au-delà de leurs simples caractéristiques techniques, esthétiques ou fonctionnelles en « normalisant » un type d’affichage, plutôt que de laisser les fabricants communiquer sur les vertus écologiques réelles ou supposées de leurs produits.

Pour en savoir plus, consultez le décret.